Le Président de la Communauté de communes du Pays de Sommières, Pierre MARTINEZ, a souhaité se concerter avec l’ensemble des membres du bureau communautaire, à savoir les vice-présidents et l’ensemble des maires pour prendre un certain nombre de décisions permettant une reprise de l’activité des services.

La communauté dispose de la compétence économique et a la volonté de venir en aide aux entreprises en difficulté du territoire intercommunal, un budget de 80 000€ sera débloqué pour abonder un fonds d’urgence régional et un fonds d’aide pour les commerçants, les artisans et les acteurs du tourisme.

La nécessaire concertation entre la Communauté de communes, les communes et les directeurs d’écoles pour la mise en œuvre effective du retour en classe nécessite du temps. La décision prise est de prendre le temps suffisant pour procéder commune par commune ou par RPI (selon le cas) pour faire le point sur le nombre de personnels enseignants et communautaires mobilisables, sur la volonté de reprise des familles, d’élaborer ensemble des protocoles d’accueil assurant la sécurité de tous (matériel de protection, plan sanitaire) et l’information des familles.

Il est donc décidé de surseoir à l’ouverture des écoles pour le 11 mai et la reporter au 18 mai. La volonté étant bien entendu de permettre la reprise le plus tôt possible sans prise de risques.

Les écoles qui reçoivent les enfants des personnels soignants et de sécurité seront ouvertes comme précédemment les jours d’école et les mercredis.

La santé des agents communautaires étant la priorité absolue, une concertation avec les représentants du personnel aura lieu dans les tous prochains jours pour établir un protocole concerté de reprise des activités dans le strict respect des mesures sanitaires.

Les crèches collectives de Calvisson, Sommières et Villevieille seront ouvertes dès le lundi 11 mai.

Les subventions aux associations culturelles seront honorées à hauteur de 50% et les évènements reportés à l’automne.

La Communauté de communes a également décidé l’achat de 25 000 masques auprès de l’entreprise Eminence d’Aimargues, à destination des habitants du territoire intercommunal.