Conférence

Mardi 13 juin 19h

« Luther ou l’invention de l’allemand pour tous » par Hildegard Roux

À la fin du Moyen-Âge Les Allemands du Nord ne se comprenaient pas entre eux. Les universitaires et ecclésiastiques disputaient en latin. Les diplomates des cours correspondaient dans des « langues de chancellerie », lourdes et bureaucratiques, mais le reste de la population, peu scolarisé, manquait de moyens de communication. Martin Luther dont le souci principal était que tout le monde puisse lire et comprendre la Bible traduisit donc le texte biblique en allemand et encouragea la scolarisation dans des « écoles de ville ». A côté de la Bible il composa aussi des chants et publia un certain nombre de textes à disputer, ses 95 thèses par exemple, qui donnent lieu aujourd’hui à la commémoration de l’an 1517. Il déclencha ainsi, entre autres, un processus d’unification du peuple allemand par la langue.

En partenariat avec l’Association Franco-Allemande en Pays de Sommières